EVENEMENTS Région Aixoise  


ANNEE 2015


ANNEE 2014


ANNEE 2013


ANNEE 2012


ANNEE 2011


ANNEE 2010


ANNEE 2009


ANNEE 2008


ANNEE 2007


ANNEE 2006


JUIN  2010  

Aix les Bains

Avenir du système de retraite avec Xavier Bertrand  

A l’initiative du député maire Dominique Dord et de son suppléant Claude Giroud vice président du Conseil général de la Savoie, une réunion publique s’est tenue au Centre des Congrès le 10 juin.

Devant plus 500 personnes, cette réunion s’est déroulée en présence de Xavier Bertrand secrétaire général de l’UMP et de Xavier Dullin député européen.

A quelques jours de la divulgation du plan retraite du gouvernement sur cette question épineuse, cette initiative avait pour objectif d’engager le débat avec les français sur la réforme des retraites.

Ainsi durant plus de 2 heures avec projection à l’appui, le débat a pu s’instaurer avec la salle.

  

  

Randolac en photos

   

   

Nouveauté 2010 avec « La Nuit du Jazz »  

Nouveauté dans le paysage culturel aixois en cet été 2010 avec la programmation de « La Nuit du Jazz » le samedi 14 aout à partir de 17h au théâtre de Verdure, un projet mis sur pieds par l’aixois et excellent saxophoniste Geoffrey Secco.

Pour préparer au mieux cette journée, une réunion s’est tenue à La Rotonde autour de Geoffrey Secco avec les différents protagonistes de cette journée dont l’adjoint au tourisme d’Aix les Bains Michel Frugier.

L’ensemble des concerts prévus en ville ou dans les bars, seront gratuits.

L'animation se déroulera dans le cadre des bonus de l'été. Les premières notes retentiront vers 17 heures dans les cafés du centre-ville. Au parc de Verdure à 20h 30, un concert permettra d'écouter Tony et Christophe Raymond. D'autres interprètes célèbres se produiront ensuite. Ainsi, l'école de musiques actuelles aixoise, "Deva", accueillera la master class d'Hadrien Féraud, bassiste. La nuit du jazz se poursuivra jusqu'à l'aube sur d'autres sites.

                                       Descriptif de « La Nuit du Jazz »

Imaginez... Une nuit de jazz...

Accessible, actuel, métissé, émergent et gratuit, le jazz retentira dans les cafés et restaurants du centre ville d'Aix-les-Bains de 17h jusqu'à l'aube !

A 20h30, le Théâtre de Verdure accueillera les mélodies de Christophe et Tony Raymond.

Parce qu'ils sont de vrais jumeaux, le destin de Christophe, violoniste, et de Tony, pianiste, est mêlé à jamais, dans un mouvement perpétuel et musical. Tout juste intégrés dans l'écurie de "Warner Jazz Monde" et parrainés pas Didier Lockwood, ils sont accueillis par la critique comme les nouveaux génies d'un jazz émergent, ambitieux et incroyablement fédérateur.

A 22h, Laurent Mignard et son « Pocket Quartet » reprendront le tempo.

Dans un langage original issu de la tradition, Laurent Mignard, « l'un de nos meilleurs trompettistes – arrangeurs » d’après le Nouvel Observateur, entretient avec ses partenaires une complicité nourrie de générosité et de poésie. Connu comme chef d'orchestre du « Duke Orchestra » (festival de Vienne 2009), il nous proposera ce soir, dans une formule plus intimiste, une musique figurative nourrie de voyages imaginaires.

A partir de 23h30, le talentueux chanteur Stefan Filey vous plongera dans son univers emprunt de soûl et de jazz.

Présentant son nouvel album « Confessions of a parisien soulvivor », co-réalisé avec le saxophoniste new-yorkais Jacques Schwarz-Bart, Stefan vous touchera de sa voix d'ange tintée de blues. A ne pas manquer, au lounge bar de La Rotonde !

  "La Nuit du Jazz" continue jusqu'à l'aube...

Et c'est au Night Cocoon que se prolongera à partir de Ih30 cette soirée inédite, où DJ, percussions et invités surprises, enflammeront le dancefloor des rythmes les plus électro.

  "La nuit du Jazz" fait son Off

Et bien sur des groupes de la région joueront ce 14 août un peu partout dans les bars de la ville, à partir de 17h.

                  Rencontre

DEVA (école des musiques actuelles d'Aix-les-Bains), accueillera la masterclasse exceptionnelle d'Hadrien Féraud,  « le virtuose français de la basse ».

Cette nuit de jazz est proposée par le saxophoniste aixois Geoffrey Secco (GProduction) qui interprétera Michael Brecker en partenariat avec Noblema Diffusion (www.noblema.com) et la ville d'Aix-les-Bains.

   

  Le parrain de « La Nuit du Jazz » : Ernesto « Tito » Puentes  

Ernesto « Tito » Puentes arrive en France en 1953.

Il participe à des formations et se produit dans des clubs à Pigalle. Il cherche constamment à se dépasser et à améliorer son jeu, sa rapidité d'exécution et sa sonorité.

Fier de ses racines cubaines, il s'intéresse également de plus en plus au jazz : il  se  produit alors dans des clubs de  musique américaine.  Enchaînant  les prestations et les tournées à  l'étranger,  les rencontres se multiplient.  Une

carrière dans la variété française s'offre à lui. Il accepte. Il oscille ainsi entre variété et jazz pendant une dizaine   d'années, délaissant les rythmes électrisants de Cuba.

Mais, au début des années 80, lorsque la musique afro-cubaine revient en force, « Tito » ne résiste pas à l'appel de ses racines et prend la direction de l'ensemble Los Salseros. Par souci d'originalité, il reforme un nouvel ensemble,

l'enrichit d'instrumentistes et de musiciens croisés sur sa route ou qu'il a formé à la musique  cubaine. En tant  qu'arrangeur, il participe à environ 200 enregistrements de musiques afro-cubaines et africaines.

Il dirige, depuis 15 ans, son propre Big Band composé d'une chanteuse et de 19 musiciens.

  

Inauguration des travaux de rénovation de l'Oratoire Notre-Dame-des-Eaux !

Après plusieurs mois de travaux, l’Oratoire dédié à Notre-Dame-des-Eaux et situé près des Nouveaux Thermes, a été inauguré en présence du député maire Dominique Dord, de nombreux membres du conseil municipal, du père Pichon et Eudes Bouvier, des intervenants qui ont pris part à cette rénovation comme les services techniques de la ville, l’architecte du patrimoine, et l’entreprise spécialisée dans la  restauration des monuments historiques en charge de la rénovation.

Au fil des ans cet édifice a souffert et cette rénovation  s’annonçait nécessaire voir indispensable, car les colonnes supportant le chapiteau se fissuraient et ce dernier menaçait de tomber !

Le député maire Dominique Dord remerciait l’ensemble des intervenants pour un final réussi et notamment Michel Maury du conseil municipal, qui s’était rendu compte de l’état de péril de l’édifice.

La conclusion revenait au Père Pichon qui ne cachait pas sa satisfaction au vue du résultat : «  Les 15  aout et 8 décembre, quelques 300 personnes montent en procession avec des lumières jusqu’à l’oratoire, comme cela se fait à Lourdes ou à d’autres endroits. Par delà le patrimoine, cet oratoire a encore une fonction et c’est intéressant de pouvoir venir de l’église en utilisant les escaliers et les trottoirs et pas la route. C’est bien aussi de pouvoir ainsi faire des choses en dehors de l’Eglise, et c’est bien que l’on puisse honorer ce lieu.

Avant il n’y avait aucun rapport entre l’Oratoire et les Thermes d’en bas. Maintenant certains font le lien avec la venue des nouveaux thermes près de l’Oratoire, et certains pensent qu’il y a eu une intervention du ciel pour que les Thermes soient situés à côté !

Quand on voit des églises ou des oratoires qui se dégradent cela fait une mauvaise impression. On dirait que c’est la fin du monde. Mais quand on restaure comme c’est le cas avec l'Oratoire Notre-Dame-des-Eaux tout continu, c’est quelque chose de bien ! »

PETIT RAPPEL HISTORIQUE

La construction de l'oratoire Notre-Dame est confiée en 1866 à Jean-Baptiste VIGLIEMO et François MONTANT, sous la direction de l'architecte Hector DUVERNAY.

L'oratoire est construit en pierres de taille de Chindrieux : la partie supérieure est en pierre de taille dure à l'exception de la clef de voûte inférieure qui est en pierre blanche mi dure.

Les claveaux de l'arc sont reliés par des crampons en fer peints scellés dans la pierre.

TRAVAUX REALISES

Les colonnes supportant le chapiteau se fissuraient à 45° et le chapiteau penchait de façon inquiétante.

L'édifice a dans un 1er temps été mis en sécurité en 2009 sous la maîtrise d'oeuvre de Monsieur PERRON, architecte du patrimoine.

Les travaux ont ensuite été confiés à l'entreprise JACQUET d'Estrablin (38), spécialisés dans la restauration de monuments historiques.

Les travaux se sont déroulés de juin à octobre 2009 :

-dépose pierre par pierre de l'édifice avec référencement des pierres pour permettre ensuite la repose.

-lors du démontage du chapiteau nord-ouest, l'entreprise a découvert que celui-ci était totalement désolidarisé et donc impossible à restaurer.

-il a donc fallu procéder à son remplacement par la taille d'un nouveau chapiteau : les pièces structurelles ont été retaillées dans la même pierre que les 3 colonnes et les assises de la corniche.

-les nouvelles colonnes sont tenues par des goujons en fibre de verre, les fleurons sont consolidés et les tirants supprimés.

-les joints de soubassement ont été repris à la chaux hydraulique.

-l'ouvrage a été nettoyé par un micro gommage pour finaliser la restauration.

COUT DES TRAVAUX

Montant : 66 520 € TTC

Subvention Conseil général : 40 000 € TTC  

   

Emploi

Assemblée générale de Guidance 73

Des créativités pour valoriser la ressource humaine savoyarde  

L’Assemblée Générale annuelle de l’Association Guidance 73 qui s’occupe entre autres des demandeurs d’emploi, de la formation, et dont une antenne est à Aix les Bains, s’est tenue à la Maison de la Promotion Sociale à Chambéry. Elle a souligné combien cette structure était en résonnance avec les attentes et les besoins de notre société.  

Pour la Maison de l’Information sur la Formation et l’Emploi (MIFE), un des deux établissements de l’association Guidance 73, l’année 2009 a été plus particulièrement marquée par :

- La mise en oeuvre de la 2ème phase du projet européen Interreg IV (France-Suisse) d’aide à l’orientation à distance

- Le renforcement de la stratégie de réponse aux appels d’offre et marchés publics (Conseil général, Pôle Emploi, Agefiph...)

- La mise en œuvre d’une nouvelle prestation (GPP Sécurisation des parcours) en co-financement avec la DIRECCTE et le Conseil régional.

- La fréquentation quantitativement très significative du site internet du réseau des MIFE, intermife.fr/mife73, diffusant une information en ligne sur l’offre de formation départementale et régionale (y compris les moins de 20 heures). C’est ainsi qu’ont pu être comptabilisées 11500 visites du site en 2009.  

Pour le Foyer de Jeunes travailleurs / Résidence de Buisson Rond, l’année 2009 est caractérisée par un développement continu de l’activité et un renforcement de l’accompagnement des jeunes en difficulté d’insertion sociale et professionnelle.  

Le président et aixois Gaston Paravy, s’appuyant sur les propos du philosophe Marcel Gauchet , souligna la mutation anthropologique de notre société, « qui fait surgir une humanité inédite » : « S’il est vrai que nous sommes en présence de populations dont les structures profondes seraient tout à fait nouvelles, travailler comme hier nous condamnerait à exacerber les impatiences, les insatisfactions voire la violence de ces personnes ».  

Cette assemblée générale a été suivie d’une conférence de Jean Marie Petitclerc, polytechnicien et éducateur, sur le thème

« Face à la violence, quelles stratégies éducatives pour les jeunes et les adultes ? », qui a rassemblé plus de 100 personnes. L’auditoire a été passionné par les propos du conférencier, centrés sur les différentes formes de violence qui habitent la société d’aujourd’hui.

S’appuyant sur l’expérience du Centre du Valdocco qu’il a fondé en région parisienne et lyonnaise, cet expert en éducation a évoqué la mise en œuvre de réponses innovantes autour de trois pôles encore trop cloisonnés : la cité, l’école et la famille, afin de réinvestir l’espace, la formation et le dialogue intergénérationnel.

Pour tous renseignements : 04 79 33 87 87  

Une vue du bureau

ACCUEIL  / HAUT DE PAGE

un compteur pour votre site