SAINT  INNOCENT

 

OCTOBRE 2017 

Brison St Innocent 

14eme Salon Livres en Fête 

Ce dimanche 1er octobre s’est terminé le 14eme salon « Livres en Fête ». Ce salon sur le thème « Les Aventuriers » avec son invité d’honneur Charles Hedrich et ses journées d’animation, a connu le même succès que les années précédentes.

Plus d’une trentaine d’auteurs état présent dont de nombreux écrivains de la région aixoise.

Bibliophiles et amateurs de lectures se sont déplacés en masse, de quoi encourager à nouveau le collectif organisateur, à préparer l’édition 2018, mais avec le parrain du salon Jean Bertolino, absent cette année pour raison de santé.

 

 

OCTOBRE 2009  

Brison St Innocent Salon du Livre 2009

Le succès au rendez vous de la 6eme édition  

Ce 6eme salon a réuni plus d’une trentaine d’auteurs,et attiré plus de 1500 visiteurs, de quoi donner le sourire aux nombreux bénévoles qui ont œuvré pour cette totale réussite comme l'associa­tion "A l'Unisson" et aux maîtres d’oeuvre Patrick Liaudet et Gérard Aimonier-Davat.

La réception samedi à midi en présence des élus, avait associé également de nombreux jeunes.

En s’arrêtant à tous les stands, il n’était pas possible au visiteur de ne pas trouver « son livre » car il y en avait pour tous les goûts.

Malgré quelques incertitudes levées par Patrick Liaudet devant les élus, il serait vraiment dommage que l’édition 2010 ne voie pas le jour ! !  

En dehors des têtes d’affiches comme Marc Bâtard, Jean Bertolino, Yves Ballu, Paul Desalmand, Alain Vuarnet ou Anselme Baud, les nombreux visiteurs ont pu découvrir au grès de leur déambulation à travers les stands de nombreux auteurs plus ou moins connus, mais tous et toutes de qualité:

- Gérard Aimonier-Davat (Blessure de guerre, Les galets du Chéran, Mourir à Tobago, L’apparence de l’amour , Dérive, L'ail des ours, Blessures de guerre).

- François Bénit (Brouillard sur les Silens - policier)

- Raymonde Bochatay (Nos grands-mères cuisinent tou­jours dans les Alpes)

- Georges Bogey (Entre silence et parole-poésie)

- Jean-Jacques Durand (Le jeu d'Eloi - théâtre)

- Mino Faïta (La vie rêvée des italiens - histoire)

- André Gallice (Les dames du val aux ours - terroir)

- Léo Gantelet (Shikoku, les 88 temples de la sagesse -récit)

- Pierre Gemme (Animal to­tem - jeunesse)

- Jacques Grouselle (Rêve de partage - roman)

- Solange Jeanberne (Apnée- poésie)

- Annie Joly (Graines d'éter­nité - conte)

- Marie Juge (Arianhod - his­toire)

- Richard Keller (Les orages maléfiques - roman)

- Patrick Liaudet - (Discrètes solitudes, Un infini espace d'éternité, Le dernier cri du loup, Le côté ensoleillé de la rue, Discrètes solitudes)

- Pierre Montaz-Rosset (Les pionniers du téléski - histoi-re)

- Ornella Lotti-Venturini (www/femmes.it - nouvel­les)

- Mercotte (solutions maca­rons - cuisine)

- Roger Moiroud (Safari en Savoie, Crime à Saint-lnn, Le Revard pour linceul, Mort sur le golf).

- Fabrice Mosca (C'est quoi l'écologie ? -jeunesse)

- Danielle Oddos (Amours, passions et désirs érotiques poésie)

- Franck Pélissier (Deux ca­fés sans sucre - roman)

- J. Baptiste Piotto (Le père Noël est... -roman)

- Carine Racine (Woldo - BD)

- Bernard Sestier (La légen­de de la fontaine - terroir)

- Viviane Sontag (Coucou Voltaire - roman)

- Jean-Marie Terron (Chan-tdunand du mont du Chat -roman)

- Jean Travers (La grand vi­rage - roman)

   

   

Nuit Blanche à St Innocent

Les Nuits Blanches de St Innocent se sont déroulées cette année au cours du week end des 3 et 4 octobre 2009 à partir de 22h, sous l’égide de 0’Manu, l’artiste contemporain bien connu dans la région.

Et comme cela se produit depuis 6 ans date de cette création, le succès était au rendez vous de cette manifestation artistique partagée avec de grandes villes comme Tokio, Chigago, Versailles, Miami!

Quelques dernières photos pour rafraichir la mémoire, en attendant l’édition 2010! 

   

   

   

   

   

   

 

SEPTEMBRE 2009

           

MAI 2009

Association ARTtitude Mosaïque                                          06.72.92.93.96

 82, chemin du biollay                                                                   

73100 BRISON SAINT-INNOCENT                                                                        francinegil.mosaique@orange.fr                                               

(5 minutes d'Aix les Bains)                                                                                                                                   www.arttitudemosaique.com                                                                                                                                                      

 

STAGES MOSAIQUE  2009  

sur 1 JOURNEE

Adultes et ados          Débutant(e) ou confirmé(e)  

16 mai / 6 juin

9h 19h (coupure repas* 1 H)

 

Découverte ou perfectionnement des techniques de base de la mosaïque dans une ambiance conviviale.

*repas de midi pris en commun sur place (à votre convenance)

Plusieurs possibilités de projet à définir avant : miroir, dessous de plat, plaque de rue, tableau, bougeoir ou travail sur filet.

TOUT EST COMPRIS. = Support, petites fournitures, colle, joint,outils    +

Matériaux proposés : Emaux de Briare, pâte de verre italienne + cabochons verre, galets céramique, millefioris,miroir,coquillages, ... grand choix dans les couleurs et les formes.

(Prévoir éventuellement lunettes pour la protection des yeux)

Coût :  50 euros/personne                             

versement acompte de 25 € à l'inscription, non remboursable si annulation.  

De nombreux livres et documents à votre disposition ainsi que le savoir-faire acquis au cours d’enseignements auprès de mosaïstes renommés que vous découvrirez,

 

STAGES PLUS SPECIFIQUES TELS QUE :

 

Stage jardin : 28 juin toute la journée et 4 juillet en ½ journée      9h-13h / 14h18h30 et 14h-17h

sur 1 ½ jours non consécutifs                                                            

L'occasion de faire une belle dalle de jardin, d'habiller une plaque de béton d'écoulement des eaux  ou une grosse poterie, ...

80 € tout compris (outils, colle, joint, mosaïque) sauf certains supports.

Me consulter  

Stage marbre/pâte de verre/ardoise/galet + volume (technique pour faire soi-même un volume à base de polystyrène. Grillage, mortier) :  6,7,9,10 juillet  10h-13h/14h-18h.

faire soi-même son volume ou créer un tableau avec des matériaux brut ou décorer  le dessus d’une table et apprendre utiliser la marteline avec le taillant. Me contacter pour plus de détails.

230 € tout compris

me consulter.

 

Stage pate de verre artisanal sur 2 jours        les 24 et 25 juillet     9h30-13h / 14h-18h30            

110 € tout compris sauf le support ; projet à préparer avant le stage, me consulter

 

Stages enfants spéciale fête des mères le 27 mai et adultes enfants sur 3 après-midi les 15,16,17 juillet:

Renseignements à la mjc d’Aix les Bains.

 

DECEMBRE 2008

Association ARTtitude Mosaïque                            06.72.92.93.96

 82, chemin du biollay                                                                   

73100 BRISON SAINT-INNOCENT                                        francinegil.mosaïque@orange.fr

(5 minutes d'Aix les Bains)                                                                                                                                                         

 

STAGE MOSAIQUE 1 JOURNEE

Adultes et ados          Débutant(e) ou confirmé(e)

 

SAMEDI 13/12

9h 18h30 (coupure repas* 1 H)

                                                                                                                            

Découverte ou perfectionnement des techniques de base de la mosaïque dans une ambiance conviviale.

*Chaque personne apporte un plat sucré ou salé à partager pour le repas de midi.

Plusieurs possibilités de projet à définir avant : miroir, dessous de plat, plaque de rue, tableau, bougeoir ou travail sur filet.

TOUT EST COMPRIS. = Support, petites fournitures, colle, joint, outils    +

Matériaux proposés : Emaux de Briare, pâte de verre italienne + cabochons verre, galets céramique, millefioris, miroir, coquillages, ... grand choix dans les couleurs et les formes.

(Prévoir  éventuellement  lunettes pour la protection des yeux)

Coût :  50 euros/personne                              

versement acompte de 25 € à l'inscription, non remboursable si annulation.  

« Il ne faut pas avoir peur de se lancer car la mosaïque est accessible à tous(tes) et c'est une énorme satisfaction personnel. Je suis avec vous pour vous accompagner dans la recherche d'idées et pendant votre création. De nombreux livres seront à votre disposition ainsi que mon savoir-faire acquis au cours de plusieurs enseignements auprès de mosaïstes renommés que je vous ferai découvrir,

alors n'hésitez pas à me contacter. »

                                                           Mosaïquement Vôtre.

                                                           Francine GIL

                                                           Artiste mosaïste

   

   

     

 

NOVEMBRE 2008

« En’livrez-vous ! » 

Plusieurs aixois étaient présents ! 

La 5eme édition du Salon du Livre a connu un formidable succès populaire avec la présence d’une quarantaine d’auteurs et la venue de plus de 1000 visiteurs durant tout le week end !

Parmi les nombreux auteurs présents, plusieurs aixois ont présenté leurs dernières œuvres comme Aimonier Davat « Gérard L’ail des ours » (roman), Patrick Liaudet avec « Le côté ensoleillé de la rue » (roman) et Sébastien Pomini avec « Les gorges du Sierrioz » (histoire). 

De gauche à droite : Aimonier Davat, Sébastien Pomini, Jean Nonglaton Critique littéraire et Patrick Liaudet qui s’est beaucoup investi dans cette 5eme édition 

SEPTEMBRE 2007

St Innocent

Avec « En’livrez-vous ! », le livre en fête durant tout un week end 

La 5eme édition du Salon du Livre a connu un formidable succès populaire avec plus de 1000 visiteurs.

Il est vrai que les organisateurs on fait le nécessaire pour que le cru 2008 soit une réussite avec la présence d’une quarantaine d’auteurs, d’un parrain reconnu dans le milieu Jean Bertolino et des invités de marque avec Paul Desalmand et Alain Vuarnet !

Tous les genres de littératures, des conférences avec « La bataille de Grésine », « La vie rêvée des Italiens », « Douze idées fausses sur l’édition », des spectacles avec « Petites musiques de souvenirs », étaient proposées aux nombreux visiteurs curieux ou acheteurs. De quoi satisfaire le maximum de personnes. Et le fait de pouvoir discuter avec les auteurs apporte à ce salon un plus indéniable.

Sur le coup des 11h dimanche, de nombreux élus des environs de St Innocent dont le maire François Hervé et le député maire d’Aix les Bains, sont venus saluer le travail de tous et toutes. 

A l’heure du tomber de rideau, Lucette Vaudey présidente de l’association A L’Unisson, Patrick Liaudet conceiller technique et toute l’équipe de bénévoles, peuvent être fiers du résultat et donner dores et déjà rendez vous à leur fidèle public pour un nouvel automne culturel en 2009 ! 

   

   

MAI 2007

Dimanche 27 mai (Pentecôte) Centre du village  

21ème Foire à l'ancienne - Brocante Géante  

Le Comité des Fêtes de Brison St Innocent organise le dimanche 27 mai (Pentecôte),  la traditionnelle Brocante Géante, Vide grenier.

Cette année encore, près de 400 stands devraient être tracés autour de la mairie ce qui représente plus de 250 exposants différents......Ces chiffres font de cet évènement, un des grands Rendez-vous de la région pour les chineurs !

Cette brocante est composée de professionnels, amateurs (vide grenier), collectionneurs...

Sur place, buvette et petite restauration sont prévus.

Alors n'hésitez pas à venir vous promener, acheter, chiner, marchander.....bref passer un bon moment et faire des affaires.

DECEMBRE  2006 

Création du club de pétanque 

   La dynamique commune de St innocent  compte depuis peu un nouveau club sportif : la pétanque !

Ce type de sport devrait connaître un bel engouement dans une commune où séjournent beaucoup de vacanciers souvent adepte de ce jeu de détente convivial.

   Le président Stéphane Toneguzzi présente le club : « Nous avons crée ce club dans le but de pratiquer la pétanque entre amateurs dans la joie et la convivialité. 

Tous les joueurs, quel que soit leur niveau, seront les bienvenus. Nous espérons aussi accueillir les plus jeunes afin de leur faire découvrir cette discipline, avec un age limite de 10 ans. Nous tenons à remercier Mr Le Maire Guy Rosset qui a été à notre écoute et a approuvé notre projet. »

Le président sera aidé dans sa tache par la trésorière Agnès Toneguzzy et le trésorier David Zampari qui aura en charge également la formation des jeunes du club. Ce jeune club créé début novembre connaît un certain succès puisqu’il compte déjà 23 licenciés dont 5 cadets, un nombre qui devrait augmenté puisque 35 personnes ont donné leur accord pour rejoindre le club ! Les séances d’entraînement  et les manifestations se dérouleront à Grésine à côté des terrains de tennis.

    Cette jeune association donne déjà quelques rendez vous avec son assemblée générale programmée le 5 janvier 2007 dans la salle Trianon de St Innocent à 19h au cours de laquelle sera présentée les manifestations 2007, sans oublier le diot- polente du 28 janvier !

 Pour tous renseignements tel. 06.14.75.40.84 

Photo : un président actif

NOVEMBRE 2006







SEPTEMBRE 2006

PAPIER D’ARMENIE

« ARMENIE MON AMIE » 

 HOMMAGE A ARAM KATCHATOURIAN

( 1903 –1978 )

En 2003, sous l’égide de l’UNESCO, le monde musical, l’Arménie et la Diaspora célébrèrent dans le monde entier le centième anniversaire de la naissance d’Aram Katchatourian, Compositeur, Chef d’Orchestre et Pédagogue.

 

C’est dans le cadre de l’Année de l’Arménie en France que le Xème Festival Musicathème proposa à

Karine VARTANIAN un Concert en hommage au Compositeur arménien.

 

K.VARTANIAN interprétera en deuxième partie un Récital « PIANO SOLO », des Oeuvres d’Aram Khatchatourian

« UNE MUSIQUE LUMINEUSE »

Au Programme deuxième partie : 

Toccata en mi bémol mineur ( 1932 )

Sonate en do majeur ( Premier mouvement ) ( 1961 )

Danse du Sabre en sol majeur ( Extrait du Ballet Gayané) ( 1942 ) 

D’inspiration folklorique et patriotique 

Aram Katchatourian ( 1903 –1978 ) est né le 6 juin 1903 à Tbilissi ( Géorgie ), décédé le 1er Mai 1978 à Moscou.

Fils d’un modeste relieur, c’est tardivement vers 19 ans qu’il entreprend des études à l’Académie Musicale Gnesin

de Moscou, où il aborde le violoncelle et la composition.

Elève de Nikolaï Miaskowsky et de Sergueï Vassilenko au Conservatoire de la Capitale Russe ( où il enseigna lui –même

à partir de 1951 ), il va devenir un des « Grands » de la Musique du XXème Siècle. Il a pratiqué une musique strictement tonale, imprégnée de réminiscences folkloriques, associant sentimentalisme, exaltation et accents régionalistes conformes à l’esthétique officielle de la Russie soviétique.

Il refusa, cependant, l’évolution vers le dodécaphonisme de l’avant garde occidentale de son temps.

Incomparablement plus célèbre que son « Ode funèbre à la mémoire de Lénine » ( 1950 ), la célèbre « Danse du Sabre » du Ballet « Gayané » ( 1942 ) lui a assuré un succès populaire sans frontières.

Il dirigea ses propres œuvres pour orchestre dans toutes les Grandes Capitales et reçut, en 1968, un accueil triomphal 

à New York . Son œuvre représente une synthèse, particulièrement réussie, des cultures musicales du monde de l’orient et de celui de l’occident.

C’était un personnage volontaire, Maître de son Art, tous ceux qui ont appris à le connaître, l’aiment sans réserve.

Ce fut le cas du violoncelliste Rostropovitch, Sergueï Chostakovitch, David Oïstrakh, Arturo Benedetti Michelangeli… 

Aram Katchatourian est connu du grand public pour sa Danse du Sabre il n’a pas jugé nécessaire de la transcrire pour le Piano. Différentes versions existent, comme celles de Doloukhanian et Oscar Levant. Arno Babadjanian et Edaouard Mirzoyan aimaient à réunir leur talent pour jouer la Danse du Sabre de leur quatre mains puissantes…

Mais son Concerto pour violon est au répertoire de tous les violonistes et sa TOCCATA pour piano jouée sur toutes les scènes du Monde EST UN Chef d’œuvre qui s’apparente au premier mouvement du concerto de piano.

Le Ballet Spartacus est du niveau de ceux de Tchaïkowski.

Il composa en 1942 son Ballet Gayané en cinq tableaux qui a conquit le cœur du peuple arménien par sa

Danse du Sabre, Berceuse, Danse des Montagnards, Danses des jeunes filles, Lesginka….

La Sonate en do majeur ( 1961 ) est dédiée au compositeur Nickolaï Miaskovski qui fut le Professeur de Khatchatourian au Conservatoire de Moscou. Elle a été créée pour Emile GUILLES et joué également par d’autres grands concertistes, publiée en 1964 elle fut révisée en 1976 et 1978. Toute l’expérience du compositeur acquise dans les précédentes pièces pour piano et le premier concerto, se retrouvent dans les trois mouvements. Ont y reconnaît également des motifs ou des climats sonores qui évoquent ses œuvres pour orchestre.

Dans cette Sonate, il semble être gêné par les limites sonores de l’instrument. Le Nuance du Premier Mouvement,  allegra assai, part du forte au double forte, celle du deuxième mouvement va jusqu’au triple forte et en finale jusqu’au quadruple forte avec des accords qui s’étalent sur tout le clavier. La partition est jalonnée d’indications telles que Pesante, Féroce, Marcatissimo. Durant toute La Sonate, la musique est en constant crescendo des nuances, pianos « subitos », permettent de remonter toujours plus le niveau sonore.

Le deuxième mouvement apparaît comme une éphémère moment de sérénité dans le déchaînement des éléments musicaux. Le Compositeur a peut –être malgré lui écrit une quatrième Symphonie pour Piano !

La Musique de Katchatourian nécessite une étude profonde. Sa personnalité puissante aux sentiments exacerbés ne peut se découvrir dans une première écoute. Sa sensibilité reste celle d’un Géant.

 

« UNE MUSIQUE LUMINEUSE »

 

Compositeur, Chef d’Orchestre et Pédagogue, Aram Khatchatourian est né le 6 juin 1903 à Tiflis (Géorgie).

L’école arménienne de musique existait déjà, Komidas avait créé la langue musicale arménienne, assuré

son individualité. L’opéra national avait été créé, le symphonisme assis sur de solides bases.

«L’Anouche» de Tigranian, l’Almaste, les «Etudes érevaniennes » de Spendiarian avaient vu le jour.

L’apparition du compositeur, appelé à porter à un nouveau niveau l’œuvre commencée par Komidas, Spendiarian et Tigranian ne pouvait tarder ; et Aram Khatchatourian fit son 

entrée dans le monde de notre musique.

Il présenta le chant arménien au monde, après l’avoir passé par le prisme de son talent artistique.

L’art de Khatchatourian était une nouvelle contribution à la culture nationale et universelle, contribution qui fit entrevoir plusieurs voies, des voies artistiques, mystérieuses, 

séduisantes. Lui –même emprunta la voie principale. Il continue d’y marcher aujourd’hui encore, mettant sa musique nationale en contact avec la musique universelle.

« J’ai été élevé dans un milieu musical riche et original » racontait –il. « Et malgré les transformations et les perfectionnements que devait subir plus tard mon goût musical, la base 

nationale première que j’avais conquis dans mon enfance, lors de mes contacts immédiats avec le peuple, resta la source naturelle de mon Art ». 

Inspiré des chants populaires

A l’encontre de certains de ses illustres prédécesseurs, Aram Khatchatourian n’avait rien d’un enfant prodige.

Ses premières impressions musicales provenaient de chants arméniens populaires fredonnés par sa mère, qui devaient marquer profondément son âme. Il ne commença à se mettre 

sérieusement à la musique qu’à l’âge de 19 ans.

C’est à Moscou au Collège Gnesin qu’il fit faire ses études. Il se rallia aux principes progressistes de l’école classique russe, dont ses professeurs et en particulier Nikolaï Miaskowsky,

un des fondateurs de la musique soviétique.

Il fit son entrée dans l’arène musicale par un heureux concours de circonstances. Il entra par la grande porte, avec ses œuvres appelées à durer.

C’est en 1926 qu’il écrit ses premières pièces pour piano. Il est encore étudiant lorsque le 23 avril 1935 est créée sa première symphonie ; il prodiguait l’une après l’autre ses œuvres 

aux spectateurs qui n’étaient pas encore revenus des merveilles de ses créations précédentes : « Concerto pour piano et poème symphonique »,

« Concerto pour violon et ballet », « Gayané », «  Concerto pour violoncelle » et «  Spartak ».

Sa carrière de compositeur commença avec la première symphonie écrite dans les années 1933 –1934, et dédiée

au XVè anniversaire de l’Arménie. « Je me rappelle bien la forte impression que me fit la Première Symphonie »

a écrit Dimitri Chostakovitch.

La force de l’art de Khatchatourian réside dans la glorification de la joie née des perceptions diverses de la vie. Comment, autrement aurait –il put créer la deuxième symphonie, 

une des merveilleuses œuvres dépeignant la tragédie de la guerre, ou présenter sous un jour nouveau le personnage bien connu de Spartacus dans la partition de son ballet ? 

La célèbre « Danse du Sabre »

Aram Khatchatourian a grandement contribué au développement de l’art musical, son rôle dans l’évolution de la musique arménienne est inestimable. La définition et le développement de maints domaines importants de notre art musical, symphonies, concertos, musique de chambre, ballet, sont rattachés au nom de Khatchatourian.

Il est connu du grand public pour sa « Danse du Sabre », mais notons que son Concerto pour violon est au répertoire de tous les violonistes et sa Toccata pour piano jouée sur toutes 

les scènes du Monde.

La TOCCATA (1932) est un Chef –d’œuvre du genre qui s’apparente au premier mouvement du Concerto de piano. Le « Ballet Spartacus » est du niveau de ceux de Tchaïkowski et 

« Gayané » a conquis le cœur du peuple arménien.

L’Art de Khatchatourian, issu de sources de son peuple, imprégné du mystère de l’existence, dévoila au monde la puissance de la pensée musicale arménienne de notre époque.

Le monde entier aima sa musique et l’apprécia. Titulaire de tous les plus hauts titres et prix institués pour  les artistes soviétiques, il fut élu Professeur Honoris Causa de l’Académie 

Santa –Cecilia de Rome et de l’Académie des Beaux –Arts de l’ex –RDA.

Grâce à son Art irradiant, Aram Khatchatourian fut avec Dimitri Chostakovitch un des Géants de la Musique soviétique.

Kevork VARTANIAN

                                                                                                                                  Karine VARTANIAN

 

   ACCUEIL 

un compteur pour votre site